Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 11:21

Blanche-Neige et les Sept Nains




Blanche-Neige et les Sept Nains - Introduction

Blanche-Neige et les Sept Nains est le premier long-métrage d'animation et « classique d'animation » des studios Disney, sorti le 21 décembre 1937 au Carthay Circle Theater de Hollywood. Le film est une adaptation du conte éponyme des frères Grimm paru en 1812, conte fortement ancré dans les traditions européennes.

S’il n'est pas, contrairement à ce qui est souvent affirmé, le premier long-métrage d'animation de l'histoire du cinéma, Blanche-Neige et les Sept Nains éclipse ses prédécesseurs en raison de l'impact qu'il a suscité sur le public aux États-Unis comme à l'international, grâce au travail des nombreux artistes des studios Disney. Considéré par beaucoup comme un chef-d'œuvre, le film marque aussi une étape dans l'animation et même le septième art par les innovations tant techniques qu'artistiques développées et utilisées pour ce film. Le budget de production, 1,5 millions de $US, marque un record pour l'époque. L'investissement réalisé par l'entreprise fondée par Walt Disney a été largement rentabilisé par les revenus engendrés à la sortie et toujours aujourd'hui, faisant du film un succès indéniable.


Blanche-Neige et les Sept Nains - Synopsis

Blanche-Neige est une princesse dont la très grande beauté rend jalouse la Reine sa belle-mère, qui ordonne son assassinat. Épargnée et abandonnée dans la forêt, elle trouve refuge chez sept nains qui l'intègrent dans leur communauté.

                                                    Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
La Reine tente à nouveau de l'éliminer en lui offrant, déguisée en vieille femme, une pomme empoisonnée. La croquant, Blanche-Neige tombe dans un sommeil éternel alors que la Reine s'enfuit et se tue pendant un orage en chutant d'une falaise. Plus tard, un prince arrive et embrasse Blanche-Neige, la délivrant du sort, puis l'emporte vers son château.

Blanche-Neige et les Sept Nains - Résumé détaillé

                                                   Ce qui suit dévoile l'intrigue.
Un livre intitulé Blanche-Neige et les Sept Nains s'ouvre et une voix entame la narration du conte. Il explique que Blanche-Neige est une princesse vivant auprès de sa vaniteuse et malveillante belle-mère, la Reine. Courroucée et jalouse de la beauté de Blanche-Neige, elle l'oblige à faire des tâches ménagères et à se vêtir de haillons. La Reine demande quotidiennement à son Miroir magique « Qui est la plus belle du royaume », et aime entendre en réponse qu'il s'agit d'elle-même.

L'action débute lorsqu'un jour, la Reine interrogeant son miroir, celui-ci lui répond que la plus belle du royaume est dorénavant la princesse Blanche-Neige. Peu après, celle-ci, alors qu'elle lave l'escalier du château tout en chantant, est aperçue par un prince, qui, ébloui, lui chante son amour. La Reine ordonne alors à son fidèle chasseur d'emmener la princesse dans les bois et de la tuer. Pour preuve de la mort, elle lui demande de ramener son cœur dans un coffret à bijoux. Le Chasseur ne peut accomplir cette tâche morbide et ordonne à Blanche-Neige de s'enfuir dans la forêt, tuant à sa place une biche dont il ramène le cœur à la Reine.

Dans sa fuite pour échapper au sort que lui réserve sa belle-mère, la princesse se retrouve perdue et apeurée dans la forêt. La peur transforme les arbres biscornus en des créatures effrayantes et agressives et Blanche-Neige s'effondre en pleurs. Des animaux de la forêt se rapprochent, la rassurent en chantant. Elle leur demande un refuge, ils la conduisent à une chaumière située dans une clairière perdue au fond des bois. Les propriétaires sont absents. Elle découvre sept petites chaises autour d'une table et imagine que c'est l'habitat de sept enfants orphelins. La chaumière est en désordre, empoussiérée. Blanche-Neige décide de la nettoyer dans l'espoir que ses occupants accepteront alors de l'héberger. Aidée par les animaux de la forêt, elle enlève la poussière, lave la vaisselle et le linge.

Les habitants de la chaumière, sept nains adultes nommés Prof, Grincheux, Simplet, Atchoum, Timide, Dormeur, et Joyeux, travaillent dans une mine de diamant ; à cinq heures, ils quittent le travail et rentrent chez eux en sifflant gaiement. Pendant ce temps, Blanche-Neige, fatiguée, s'assoupit dans la chambre à l'étage. À leur retour, les nains s'aperçoivent que leur chaumière est occupée et pensent qu'un intrus a envahi leur maison. Inquiets, ils entrent timidement, découvrent la maison propre et la vaisselle rangée, croient qu'un monstre s'est endormi à l'étage mais découvrent finalement une jeune femme allongée en travers de trois lits. La princesse se réveille et les nains se présentent. Ils acceptent joyeusement de l'accueillir comme invitée. Elle leur sert le souper qu'elle a préparé, les ayant préalablement forcés à se laver les mains. Après le dîner, ils jouent de la musique et chantent pour elle ; elle danse avec eux et leur raconte son histoire. Blanche-Neige monte dormir à l'étage, fait une prière ; les nains restent dormir en bas.

Le même jour, la Reine demande à nouveau à son miroir qui est la plus belle du royaume. Le miroir lui apprend que Blanche-Neige est toujours vivante et l'informe du lieu où elle vit. Furieuse, elle concocte une potion qui la transformera en une vieille femme et décide d'offrir à Blanche-Neige une pomme empoisonnée qui la plongera dans un sommeil éternel, le sort ne pouvant être brisé que par le premier baiser de l'homme qu'elle aime.

Le lendemain matin, alors que les sept nains sont partis travailler à la mine, Blanche-Neige prépare une tarte aux groseilles. Elle ne se méfie pas de la vieille femme qui arrive à la chaumière et qui lui offre une pomme magique ayant le pouvoir d'exaucer un vœu. Elle croque dans la pomme et tombe inanimée. Avertis par les animaux de la forêt, les nains reviennent à leur cabane et prennent la sorcière en chasse. Alors que l'orage gronde, celle-ci fuit, se trouve acculée sur un éperon rocheux, et tente de pousser un rocher sur ses poursuivants. Un éclair frappe la falaise, brisant l'éperon rocheux sur lequel elle se dressait, la faisant chuter dans le vide. Il est trop tard pour Blanche-Neige qui est ensorcelée à jamais. Les nains se refusent à enterrer sa dépouille et à la place lui confectionnent un cercueil de verre, rehaussé d'or, disposé dans une clairière de la forêt. Au fil des saisons, ils se recueillent avec les animaux de la forêt sur le corps de la princesse.

Le prince a cherché partout celle dont il est épris ; apprenant le sort d'une jeune femme plongée dans un sommeil éternel, il découvre qu'il s'agit de Blanche-Neige. Il lui donne un baiser d'adieu, et, le sort rompu, Blanche-Neige se réveille. Les animaux et les nains dansent de bonheur. Le prince place la princesse sur son cheval blanc et l'emmène vers son château. La dernière page du livre, qui se referme, indique qu'ils vécurent heureux éternellement.

Fin des révélations.


Blanche-Neige et les Sept Nains - Fiche technique

  • Titre original : Snow White and the Seven Dwarfs
  • Titre français : Blanche-Neige et les Sept Nains
  • Réalisation : David Hand (superviseur)
    • Réalisateur de séquences : William Cottrell, Wilfred Jackson, Larry Morey, Perce Pearce et Ben Sharpsteen
  • Scénario (adaptation) : Ted Sears, Otto Englander, Earl Hurd, Dorothy Ann Blank, Richard Creedon, Dick Rickard, Merrill De Maris et Webb Smith d'après Schneewittchen de Jacob et Wilhelm Grimm
  • Conception graphique :
    • Directeurs artistiques : Charles Philippi, Hugh Hennesy, Terrell Stapp, McLaren Stewart, Harold Miles, Tom Codrick, Gustaf Tenggren, Kenneth Anderson, Kendall O'Connor et Hazel Sewell
    • Décors : Samuel Armstrong (supervision), Mique Nelson, Phil Dike, Merle Cox, Ray Lockrem, Claude Coats, Maurice Noble
    • Conception des personnages : Albert Hurter et Joe Grant
  • Animation :
    • Supervision de l'animation : Hamilton Luske, Vladimir Tytla, Fred Moore et Norman Ferguson
    • Animateurs : Frank Thomas, Dick Lundy, Art Babbitt, Eric Larson, Milt Kahl, Robert Stokes, James Algar, Al Eugster, Cy Young, Joshua Meador, Ugo D'Orsi, George Rowley, Les Clark, Fred Spencer, Bill Roberts, Bernard Garbutt, Grim Natwick, Jack Campbell, Marvin Woodward, James Culhane, Stan Quackenbush, Ward Kimball, Wolfgang Reitherman et Robert Martsch
    • Animateurs (non crédités) : Paul Busch, Hugh Fraser, Campbell Grant, John McManus, Amby Paliwoda, Tony Rivera, Louie Schmitt, Sandy Strother, David Swift, Riley Thomson, Cornett Wood
    • Assistants animateurs (non crédités) : Marc Davis, Ollie Johnston, John Lounsbery, Lester Novros
    • Layout (non crédités) : Lou Debney, Kendall O'Connor
  • Musique : Leigh Harline et Paul J. Smith
    • Chansons : Larry Morey (paroles), Frank Churchill (musique)
  • Producteur : Walt Disney
  • Production : Walt Disney Pictures
  • Distribution : RKO Radio Pictures
  • Budget : 1,48 million $US
  • Format : Couleurs (Technicolor) - 1,37:1 - Mono (RCA Sound Recording)
  • Durée   : 83 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis États-Unis : 21 décembre 1937 ; Canada Canada : 5 avril 1938 ; France France : 4 mai 1938 ; Belgique Belgique : 26 mai 1938

Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources concordantes suivantes : Leonard Maltin , Pierre Lambert et John Grant


Blanche-Neige et les Sept Nains - Chansons du film

Je souhaite (I'm Wishing) / Un chant (One Song) - Blanche-Neige, le Prince
Un sourire en chantant (With a Smile and a Song) - Blanche-Neige
Sifflez en travaillant (Whistle While You Work) - Blanche-Neige
Heigh-Ho - Les nains
Bluddle-Uddle-Um-Dum ou The Washing Song) - Les nains
La Tyrolienne des nains (The Silly Song ou The Dwarfs' Yodel Song) - Blanche-Neige, les nains
Un jour mon prince viendra (Some Day My Prince Will Come) - Blanche-Neige
Heigh-Ho (reprise) - Les nains
Un chant (One Song) (reprise) - le Prince et Chœur
Un jour mon prince viendra (Some Day My Prince Will Come) (reprise) - Chœur
Music in Your Soup (non-utilisée)
You're Never too Old to Be Young (non-utilisée)


Blanche-Neige et les Sept Nains - Récompenses et nominations

1938 : Nomination à l'Oscar de la meilleure musique de film.
1938 : Prix à la Mostra de Venise.
1939 : Oscar d'honneur (représenté par 8 statuettes dont sept petites) avec la mention « Innovation indiscutable dans le domaine de la cinématographie ayant charmé des millions de spectateurs et ayant ouvert au cinéma de vastes perspectives », remis à Walt Disney par Shirley Temple.
1983 : « Jackie Coogan Award » aux Young Artist Awards.
1987 : Prix spécial pour le 50e anniversaire du film aux Motion Picture Screen Cartoonists Awards associé à une Étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6912 Hollywood Boulevard.
1989 : Blanche-Neige et les Sept nains a été sélectionné par la Bibliothèque du Congrès pour figurer au National Film Registry.
2001 : Meilleurs Suppléments pour un DVD aux DVD Exclusive Awards.
2001 : Nominations pour le Meilleur menu de DVD et Meilleures scènes supplémentaire aux DVD Exclusive Awards.
5 février 2004 : une cérémonie d'empreinte avec Blanche-Neige a eu lieu devant le Grauman's Chinese Theatre à Los Angeles
Blanche-Neige et les Sept Nains est présent dans différents classements établis par l'American Film Institute :
il est aujourd'hui classé trente-quatrième dans le « top 100 des plus grands films américains » après avoir été classé quarante-neuvième en 1997.
Some Day My Prince Will Come est dix-neuvième au classement des plus grandes chansons du cinéma américain.
La Reine figure à la dixième place du « top 50 » des plus grand méchants du cinéma.
Le film est classé premier dans le « top 10 des meilleurs films d'animation ».


Blanche-Neige et les Sept Nains - "un jour mon prince viendra"




Blanche-Neige et les Sept Nains sur FrancoThai

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : franco-thai
  • franco-thai
  • : apporter informations, cultures, loisirs, outils de communication, etc. Un pont entre la France et la Thaïlande
  • Contact

Partage / Share

Recherche

Archives