Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 06:12
Thaïlande - la crise politique continue mais le trafic aérien est fluide...







Thaïlande - la crise politique continue mais le trafic aérien est fluide...

BANGKOK - Le trafic aérien a été totalement rétabli vendredi à l'aéroport international de Bangkok, soulageant des milliers de touristes jusqu'ici bloqués, mais de lourdes incertitudes politiques demeurent en Thaïlande, au lendemain de la brusque annulation d'un discours du roi.

Le souverain très respecté Bhumibol Adulyadej a fêté ses 81 ans vendredi mais il est officiellement "souffrant".

Alors que la nuit tombait à Bangkok, 50.000 personnes, selon la police, se sont rassemblées comme chaque année sur une place du centre pour souhaiter "Longue Vie au Roi", alors que le ciel s'emplissait de feux d'artifice.

De nombreux dignitaires en grand uniforme étaient présents, dont le premier ministre par intérim Chavarat Charnvirakul.

La veille, pour la première fois en 62 ans de règne, Bhumibol ne s'était pas exprimé lors d'une adresse annuelle prévue à la nation, ce qui a alimenté des inquiétudes sur sa santé.

Le trafic aérien est revenu totalement à la normale à l'aéroport international de Bangkok. "Environ 550 vols étaient programmés (vendredi) à Suvarnabhumi", a déclaré une porte-parole des Aéroports de Thaïlande (AOT).

De longues files de passagers se sont étirées dans l'immense terminal de l'aéroport, occupé entre le 25 novembre et le 3 décembre par des manifestants antigouvernementaux.

Une brève cérémonie s'est tenue dans la matinée pour marquer la réouverture officielle du terminal après huit jours d'un chaos qui a piégé en Thaïlande 350.000 voyageurs, dont de nombreux touristes étrangers.

"Le respect des normes de sécurité est assuré à 100%", a déclaré à l'AFP le directeur général de l'aviation civile, Chaisak Angkasuwan. "Toutes les compagnies ont fait savoir qu'elles maintenaient leurs vols à Suvarnabhumi".

Le terminal n'a pas subi de déprédations, contrairement au siège du gouvernement à Bangkok que les protestataires ont aussi occupé pendant plus de trois mois et qui a été totalement mis à sac, selon des images diffusées de la télévision thaïlandaise.

Avant la reprise partielle du trafic aérien, mercredi, à Suvarnabhumi, les voyageurs étaient contraints de quitter le "Pays du Sourire" depuis une poignée d'aéroports secondaires, loin de la capitale.

Le retour complet à la normale à Suvarnabhumi, qui peut gérer 700 vols et 100.000 passagers par jour, a coïncidé avec l'anniversaire de Bhumibol.

L'annulation jeudi de son adresse a alimenté des spéculations sur le degré de gravité de son indisposition, interprétée par certains analystes comme un silence délibéré, alors que d'autres l'ont trouvé effectivement très fatigué lors d'un défilé militaire mardi.

C'est en son nom que les manifestants de "l'Alliance du peuple pour la démocratie" (PAD) avaient lancé leur mouvement en mai contre le gouvernement "corrompu" des lieutenants de l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par l'armée et qui vit en exil.

Les opposants ont mis fin mercredi à leur occupation des aéroports de Bangkok après un ordre de dissolution du parti au pouvoir émanant de la Cour constitutionnelle qui a également exclu de la vie publique le Premier ministre Somchai Wongsawat, beau-frère de M. Thaksin, officiellement pour fraude électorale.

L'action "coup de poing" de la PAD a cependant entaché l'image de la Thaïlande et porté un rude coup au tourisme, l'un des piliers de son économie.

Sur le plan politique, les manifestants semblent avoir remporté une bataille mais pas la guerre d'usure

qui se poursuit depuis plus de deux ans, alors que les lieutenants de M. Thaksin et leurs alliés cherchent à se regrouper dans un nouveau parti pour essayer de dégager une nouvelle majorité parlementaire.

La PAD a prévenu qu'elle s'opposerait à la nomination d'un proche de M. Thaksin comme Premier ministre.

Des discussions sont en cours entre députés et une session parlementaire, initialement prévue lundi et mardi, a été reportée indéfiniment pour permettre à ces négociations en coulisse d'aboutir, indique-t-on dans les milieux politiques...


Thaïlande - la crise politique continue mais le trafic aérien est fluide...

voir aussi  Film thailandais

Partager cet article

Repost 0
Published by cedric - dans Actualites
commenter cet article

commentaires

Thulemin 07/12/2008 04:55

Bonjour,

Je voudrais mettre votre site dans les liens sur mon blog (http://thulemin-en-asie.over-blog.com/), est-ce que vous êtes d'accord ?
J'habite à Chiang Mai et mon blog est un mélange de ma vie quotidienne, de mes excursions en Asie du Sud-Est, et d'aperçus de la vie en Thailande. Ca reste un blog sans grande ambition :)

cedric 07/12/2008 08:33



C'est accepté avec plaisir... Si vous avez envie et pour donner plus de poids à votre  blog vous pouvez également demander à entrer dans la communauté France et Thailande de la platte
forme Over-Blog... Bonne continuation à Chiang Mai...
Cédric



Présentation

  • : franco-thai
  • franco-thai
  • : apporter informations, cultures, loisirs, outils de communication, etc. Un pont entre la France et la Thaïlande
  • Contact

Partage / Share

Recherche

Archives